Au cours des 50 dernières années la Sophrologie a élargi sa méthodologie et le champ de ses applications qui s’étendent aujourd’hui d’un exercice purement médical à la pédagogie, au sport ou simplement à tous ceux qu’intéresse la quête d’une conscience équilibrée et du bien-être au quotidien.

 

La Sophrologie caycédienne est la sophrologie dans sa forme authentique et avec sa méthodologie originale telle que créée en milieu hospitalier puis développée depuis 1960 par son fondateur, le Dr Alfonso Caycedo, médecin psychiatre.

Un entraînement du corps et de l’esprit pour développer sérénité et mieux-être

La Sophrologie caycédienne est une discipline qui aide chacun à développer une conscience sereine au moyen d’un entraînement personnel basé sur des techniques de relaxation et d’activation du corps et de l’esprit.

Elle se fonde sur l’observation et l’étude de la conscience, de la perception corporelle et de la relation corps-esprit, ainsi que leur influence sur le mode de vie.

Son objectif est d’aider à renforcer les attitudes et valeurs positives au quotidien, dans le champ professionnel comme personnel, ainsi que de développer les capacités de gestion active du stress et des émotions négatives.

La pratique régulière de la Sophrologie caycédienne avec un professionnel puis de façon autonome permet ainsi à chacun d’optimiser ses capacités et son efficacité au quotidien.

La Sophrologie apporte de nouveaux concepts relatifs au développement de la conscience humaine

 

  1. Une épistémologie claire et cohérente pour expliquer les théories et hypothèses postulées pour l’étude de la conscience humaine. Les principes théoriques qui sustentent la Méthodologie ont été conçus par le Dr. Caycedo dès 1960 et tout au long des dernières cinquante années et sont basés sur la recherche phénoménologique existentielle.

  2. Une méthodologie propre pour la mise en pratique de la Méthode Caycedo qui se compose de trois aspects fondamentaux :

    a)  La RELAXATION DYNAMIQUE DE CAYCEDO (RDC) qui comprend les douze degrés de la RDC, divisés en trois cycles comportant chacun 4 degrés ainsi que des techniques phroniques spécifiques.

    b)  L’ENTRAINEMENT SOPHROLOGIQUE CAYCEDIEN (ESC) est l’ensemble des techniques présentées sous forme de protocoles, proposées par le sophrologue caycédien dans le but de s’adapter  aux besoins de chaque personne en fonction de sa situation particulière (thérapeutique, pédagogique ou préventive)

    c)  La SOPHRO-ANALYSE VIVANTIELLE DE CAYCEDO (SAVC). Au terme de chaque entraînement, le sophrologue invite l’élève ou le patient à exprimer sa vivance sous forme de “phénodescription”. Le sophrologue l’écoute et le guide afin d’orienter son entraînement.

  3. Une sémantique correcte et originale qui donne à la Sophrologie Caycédienne un vocabulaire propre et spécifique.

  4. Des bases juridiques qui protègent la Sophrologie Caycédienne et autorisent son exercice.

Le lien entre le système neurophysiologique du tonus et l’émotion

C’est J.D Vincent qui l’évoque :

« le système nerveux central est l’interprète de tout ce qui se passe dans le monde pour adapter le tonus musculaire à cette présence physique au monde, en accord avec le milieu  dans lequel le corps se situe.

N’est il pas possible de parler de tonus émotionnel dans ces conditions ?

En effet, l’émotion au sens large, ou la passion, c’est tout simplement la manière d’être de l’individu ……être au monde c’est être ému »   Jd Vincent, 1987, pp24