Comment se déroule une séance de Sophrologie Caycédienne ?

Lors de la première visite, le sophrologue explique les concepts de base de la sophrologie Caycédienne et pratique une première technique comme par exemple :

-la respiration diaphragmatique ou la sophronisation de base.

La sophronisation de base est une technique de relaxation qui permet de centrer l’attention sur le corps. Et de commencer un travail de prise de conscience sur notre monde intérieur, nos perceptions, nos sensations, nos sentiments, nos émotions, nos pensées. De ce fait, elle laisse s’exprimer l’état émotionnel du moment (apaisé ou stressé par exemple).

Chaque séance débute par un rappel de la pratique précédente.

Il est recommandé que la personne s’entraîne avec des techniques adaptées à ses conditions de vie  entre deux séances.

Le sophrologue évaluera avec la personne l’impact ressenti dans sa vie quotidienne, ce qui permettra de proposer une orientation de pratique et d’élaborer de manière spécifique de nouvelles techniques adaptées aux besoins de la personne.

Où pratique t’on la Sophrologie ?

La Sophrologie Caycédienne peut s’adapter partout, de différentes façon, le but étant de s’adapter à la réalité de la personne.

Elle se pratique debout ou assis. Les yeux ouverts ou fermés, elle n’exige aucune tenue vestimentaire particulière.

On peut pratiquer dans l’ambiance que l’on aime. Même si il est recommandé de la pratiquer dans un environnement familier, avec son bruit de « fond », sa lumière habituelle, ce qui permettra à la personne de l’appliquer ultérieurement à tout moment en tout lieu de la vie quotidienne.

La durée d’une séance ?

La durée d’une séance individuelle avec un sophrologue Caycédien varie de 40mn à 60mn. Une séance de groupe de 1 à 2h, les séminaires de fin de semaines de 24h à 48h.

Quand on pratique seul, le sophrologue propose des adaptations réalistes qui s’intègrent dans le quotidien de la personne. Cette adaptation n’est pas une réécriture de la méthode qui existe c’est un ajustement qui respecte les règles fondamentales pour une pratique efficace. Il est possible de faire par exemple des exercices très courts de quelques minutes, et qui sont assez discrets pour se pratiquer dans n’importe quelle situation.

Comment devient-on sophrologue ?

La formation de Master spécialiste en sophrologie Caycédienne est ouverte aux professionnels de toutes les branches : santé, éducation, sport, sciences humaines, entreprise…

La formation du 1er cycle est dispensée par une école de sophrologie Caycédienne.

La formation du 2ème et 3ème cycle est dispensée à l’Acadamie Internationale de sophrologie Caycédienne (Sofrocay).

La durée totale d’un master est de 4 années, l’enseignement théorique  et la pratique de la méthode sont les composantes.

Emission Allo Docteurs Fr5 le 20/09/12

Spéciale Alzheimer, jeudi 20 septembre à 13h35, sur France 5

rédigé le 18 septembre 2012 par La rédaction d’Allodocteurs.fr, mis à jour le 20 septembre 2012 /  3

« Le Magazine de la santé » et « Allô docteurs » seront consacrées ce jeudi 20 septembre 2012 à la maladie d’Alzheimer, à partir de 13h35 sur France 5. Les émissions en direct s’articuleront autour de différents reportages et chroniques et donneront la parole aux spécialistes présents sur le plateau pour répondre aux questions des téléspectateurs, envoyées par SMS.

La maladie d’Alzheimer inquiète les Français. Cette pathologie neurodégénérative, qui affecte progressivement le cerveau et touche 850 000 personnes en France (250 000 nouveaux cas par an), est une priorité pour 90 % des Français*. 

57 % des Français ne se sentent pas capables de s’occuper d’un proche malade et seuls 23 % des Français disent connaître les modalités de prise en charge de la maladie*.

Selon ce même sondage*, les objectifs prioritaires des Français s’articulent autour de quatre axes :

– Nouveaux traitements
– Développer les structures d’accompagnement
– Améliorer le diagnostic précoce
– Favoriser le maintien à domicile

*Sondage TNS Sofres/Espace Ethique Alzheimer, réalisé par Internet auprès de 2005 personnes du 12 au 20 juillet 2012

Pourquoi la maladie fait-elle peur ? Quels sont les signes qui doivent alerter ? Quels sont les outils de diagnostic ? Comment vit-on aujourd’hui avec Alzheimer ? Où en est la recherche de nouveaux traitements ? Quelles sont les structures de prise en charge et
d’accompagnement ?

Pour mieux comprendre la maladie d’Alzheimer, et à l’occasion de la Journée mondiale, les émissions « Le Magazine de la santé » et « Allô docteurs » seront consacrées entièrement à la maladie d’Alzheimer, jeudi 20 septembre 2012, à partir de 13h35, sur France 5.

 

En savoir plus :

Et aussi :

Livres :

  • Alzheimer, éthique et société
    Fabrice Gzil
    Ed. Eres, oct 2012

  • Histoires de mémoire
    Ed. Fortuna

  • Association Sophr’Al
    Livre :
    maladie d’Alzheimer et sophrologie caycédienne
    Nelly Sebon et Eva Dufaux

La phénodescription : partage de son expérience

Si elle est pratiquée en groupe, la Sophrologie Caycédienne  n’est pas une thérapie de groupe dans laquelle les personnes partagent leurs expériences.

La méthode est basée sur la phénoménologie existentielle, qui respecte la liberté de la personne. Il n’y a donc aucune obligation de partager son vécu, même si on la pratique seule avec un sophrologue.

Le sophrologue suggère la phénodescription orale ou écrite mais c’est la personne qui décide de l’expression de cette expérience et du partage ou non de celle-ci.

La Sophrologie Caycédienne est-elle liée à une croyance ?

Les 3 premiers degrés de la méthode Caycédo sont le résultats d’études phénoménologiques, influencée par un séjour en Inde et au Japon. La volonté de son fondateur, fût de proposer des techniques adaptées à la sensibilité occidentale notamment pour les pratiques de base du yoga et du zen.

La Sophrologie Caycédienne fournit une base théorique et une méthode basée sur la phénoménologie existentielle.

Il s’agit d’une méthode Apolitique et n’appartenant à Aucune Confession. Elle respecte la liberté de chacun de vivre sa propre spiritualité et ses propres croyances et ne s’implique pas de ces choix.

Quelle est la différence entre la Sophrologie et :

La différence entre la sophrologie et l’hypnose : ce n’est pas une méthode de suggestion dans laquelle le sujet est passif.

La personne qui la met en pratique, même si elle est guidée pour découvrir  les techniques, reste pleinement consciente.

Elle reste l’acteur principal de l’expérience de la séance, de ses découvertes, et des changements qui en résultent.

La sophrologie n’est pas une simple méthode de relaxation, même si en premier lieu elle permet de se détendre, de surmonter des problèmes quotidiens,  elle permettra, si elle est correctement enseignée, de développer une attitude réaliste face à la vie, qui restera propre à la personne qui choisit sa philosophie de vie et ses valeurs.